Beethoven : la modernité aux portes du silence


Vendredi 12 février à 19h30

Au-delà du silence : Beethoven éternel
Septuor en mi bémol majeur opus 20 pour vents et cordes

Avec : Luis Ferrer, texte et récitant ; Fabienne Taillandier, clarinette ; Jean-Emmanuel Bertheau, cor ; Hélène Souque-Pédron, basson ; Vincent Bernardon, violon ; Tatiana Nicol, alto ; Emmanuelle Lamarre, violoncelle ; Jean-Michel depret, contrebasse

Auditorium du Conservatoire
Tarif plein : 10 € / Réduit : 5 € / Gratuit pour les moins de 14 ans

Un concert commenté

Créé au printemps 1800, contemporain de l’aboutissement des première et deuxième symphonies, le septuor pour cordes et vents, oeuvre solaire, témoigne comme peu d’autres du goût immodéré de Ludwig van Beethoven pour l’expérimentation et la recherche sonore. Le compositeur parvient ainsi, avec un groupe instrumental particulièrement concis, à évoquer la sonorité de tout un orchestre, ainsi qu'à tendre le fil d'une narration de grande ampleur.

Au cours de ce concert, le style et le projet beethovénien seront éclairés par des interventions parlées, conçues comme autant d’interludes.

Pour aller plus loin...

Découvrez l'histoire de ce septuor de Beethoven sur le site de la Maison de la radio.

 

© 2018 - Site officiel du conservatoire de la ville de Lorient

Retour en haut