Carte postale de Bavière


Si Dvorak et Smetana s'imposent comme deux figures emblématiques de la musique tchèque, d'autres grands musiciens méconnus tels que Martinu ou Schulhoff, ont indéniablement contribué à la grandeur du patrimoine national. A l'aube du 20e siècle, ces compositeurs fortement ancrés dans leur culture ont su pousser les portes du modernisme sans renier les racines de la musique traditionnelle slave.

Empreinte de gaieté ou de mélancolie, elle dessine, pour le voyageur curieux, un magnifique trajet dans l'âme des campagnes de Bohême et de Moravie, entre les collines, les bosquets et les étangs merveilleux.

Les musiciennes, tantôt en trio, tantôt en duo, proposent un voyage sonore et visuel au cours duquel le public est invité à découvrir la beauté du paysage tchèque.

Avec : Estelle Hiron, violon ; Emmanuelle Lamarre, violoncelle ; Colette Diard, piano

Vendredi 10 avril à 19 h 30
Auditorium du Conservatoire - Tarif plein : 10 € / réduit : 5 € / gratuit pour les moins de 14 ans

Retour en haut